Forum économique AKOMCA 2019 #toulouse #occitanie #conomie #entrepreneur #tvlocale.fr
PLAY VIDEO
| Reportage | [Entreprise] Développement économique | France-Afrique | Vu 1799 fois
[christian GARCIA] Vidéo N°16144

Le rendez-vous franco-africain de la coopération et du développement économique organisé à Toulouse
Les 17-18 et 19 avril 2019 à l’Hôtel de Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, les organisateurs du Forum Akomca, avec le soutien de la Région Occitanie et en partenariat avec l’agence AD’OCC, ont décidé de réunir deux territoires, deux continents pour renforcer le développement économique et partager des opportunités.
Organisée à l'Hôtel de Région, la troisième édition du forum économique franco-africain AKOMCA s'ouvrait ce matin et  cette année environ 300 participants parmi lesquels le ministre de la Santé et de l'hygiène publique de la Côte d'Ivoire M. Eugène Aouélé Aka, le ministre du Développement et de la Promotion des Investissements du Mali, M. Moulaye Ahmed Boubacar ainsi que son collègue ministre de l'Economie numérique et de la communication Arouna Modibo Touré.
Au delà de ces personnalités politiques  On note également au fil des ateliers et des intervenants de premier plan, la présence du secrétaire général de l'association de gestion des ports d'Afrique occidentale et centrale, M. Augustin Afondi, secteur primordial des échanges et du développement sur un continent de plus en plus convoité. « Ce forum est dédié à la coopération internationale, c'est un rendez-vous de professionnels français, marocains, maliens et ivoiriens et les entreprises, les associations comme les élus invités sont sélectionnés par nos soins pour le sérieux et l'intérêt de leurs projets ou de leurs connaissances spécifiques des dossiers. Nous sommes dans le concret », explique Pierre Mel, organisateur de ce forum dans lequel on ne fait donc pas que parler « eau, assainissement et déchets », « forces entrepreneuriales des diasporas africaines » ou « agriculture et alimentation durable » face aux défis démographiques et climatiques. « Car le but, c'est bien d'agir et de développer des projets et des partenariats à l'export, tant pour les Français que pour les Africains », souligne-t-il. Seulement voilà...
« Je ne comprends pas et c'est assez surréaliste », poursuit-il, prenant pour exemple cette entreprise dont les deux collaborateurs inscrits ont eu leur visa tandis que le patron, lui, se voy refuser le sien. Une soudaine « pénurie » de visa ? Une hypothèse à laquelle ne souscrit évidemment pas Pierre Mel. « Nous avions déjà dû faire face à ce type de restrictions, selon moi arbitraires, mais seulement pour cinq ou six cas lors des deux précédentes éditions », prévient-il. « Mais là, je ne me tairai pas face à cette situation. Nous avions reçu le soutien de la région Occitanie qui nous permet d'organiser le forum en ses murs, justement parce que nous accompagnons ces différents projets à l'issue de ces rendez-vous qui scellent ou consolident des partenariats, or là, faute de visas, les entreprises d'Occitanie ne pourront pas rencontrer leurs partenaires africains, cette année, et c'est une véritable injustice que je veux dénoncer 
La 3ème édition du Forum Akomca verra la participation de délégations africaines venant de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina Faso et du Maroc. Une délégation de plus de 40 chefs d’entreprises africaines et décideurs économiques qui viennent à la rencontre de chef d’entreprises françaises : le moment idéal pour mettre en commun des projets structurants.
Source :Agence Akomca/agence de presse
Site internet : www.akomca.com
Téléphone : 06 26 94 02 68

 
[christian GARCIA]

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant