GlobalGeoNews.com / Mathieu Bock-Côté : Contre le politiquement correct !

| GlobalGeoNews | Politique | Analyse  Vu 21559 fois
Article N°23174

GlobalGeoNews.com / Mathieu Bock-Côté : Contre le politiquement correct !

Mathieu Bock-Côté est Sociologue (Ph.D), chargé de cours à HEC Montréal, chroniqueur au Journal de Montréal et au FigaroVox, animateur de l’émission « Les idées qui mènent le monde » à QubRadio et auteur de plusieurs essais dont le dernier : « L’Empire du politiquement correct ». Cet intellectuel dérange les parangons d’une bien-pensance qui devient la condition sine qua non d’un monde qui s’uniformise et qui perd sa sève critique. Il répond aux questions de GlobalGeoNews et se livre avec humour à notre questionnaire de Proust. Propos recueillis par Maya Khadra .

Nous assistons aujourd'hui au règne de la pensée unique. Les discours minoritaires ont le vent en poupe. Est-ce que nous sommes dans une phase de "crétinisation" de la société ?

Je ne suis pas certain que le terme que vous proposez soit le plus approprié. Je dirais plutôt que nous sommes témoins d’un resurgissement de la tentation totalitaire qui hante la modernité, sous la forme d’un progressisme obligatoire qui domine l’espace public et qui nous oblige à suivre le rythme des minorités autoproclamées qui se prennent pour des avant-gardes idéologiques. Ces dernières, toutefois, réduisent le monde à leurs obsessions. Elles ne le voient qu’à travers les lunettes du « progrès diversitaire ». Leur objectif : déconstruire le monde d’hier, autrement dit le néantiser, comme s’il fallait faire table rase. Je me reprends : cette dynamique idéologique entraîne peut-être effectivement une phase de « crétinisation ». Il nous faudrait un nouveau Jean-François Revel pour faire le portrait de l’époque.
(...) 


L'intégralité de cette interview est disponible  sur GlobalGeoNews.com 


Maya Khadra

Lien :https://www.globalgeonews.com/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant