A-R-Alpes :  verdict des « Premiers Trophées des start-ups », organisés par la Région.
| traditionactu | Actualité  Vu 24472 fois
Article N°18721

A-R-Alpes : verdict des « Premiers Trophées des start-ups », organisés par la Région.

Après plusieurs mois de suivi, 4 jurys thématiques et plus de 90 dossiers étudiés, les Premiers Trophées des start-ups ont livré leur verdict, hier à l’Hôtel de Région. Lors de cette soirée riche en événements et en suspense, les 12 finalistes ont pu concourir pour convaincre un jury d’experts composé d’Odile ALLARD, PDG de Fluoptics, de Guillaume Devitre, PDG des librairies Decitre, de Paul Morlet, fondateur de Lunettes pour tous et LuluFrenchie et de Cécile Galoselva, fondatrice et dirigeante d’ETIC.

Ayant en tout et pour tout deux minutes pour pitcher devant le jury,  plus de 450 spectateurs et les internautes (via le live Facebook), les start-ups ont dévoilé leurs qualités dans 4 catégories : GREENTECH, FOODTECH & AGRITECH, INTELLIGENCE ARTIFICIELLE et INDUSTRIE DU FUTUR. Le public était également seul juge pour décerner le prix « coup de cœur » pour conclure la cérémonie.

« Tous les finalistes avaient des atouts indéniables, preuve d’une première édition relevée et placée sous le signe de l’excellence et de l’innovation » se félicite Juliette JARRY, Vice-présidente déléguée aux infrastructures, à l’économie et usages numériques. Mais chaque finale exige ses vainqueurs.

Le trophée GREENTECH a été attribué à LACTIPS. La start-up produit des granulés thermoplastiques hydrosolubles et biodégradables à base de protéine de lait. Cette innovation de rupture propose une alternative aux emballages plastiques classiques. Une idée qui a su séduire le public puisque LACTIPS a également remporté le prix « coup de cœur ».

Dans la catégorie INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, la start-up HOOMANO a su tirer son épingle du jeu. Spécialisée dans la programmation d’applications pour les robots sociaux, elle s’appuie sur des technologies de l’intelligence artificielle pour parvenir à des échanges homme-machine qui n’auraient pas déplu à Alan Turing.

La cyber sécurité industrielle est un enjeu capital pour les entreprises. En remportant le prix de l’INDUSTRIE DU FUTUR, SENTRYO l’a bien compris. La start-up permet aux infrastructures industrielles d’assurer la disponibilité, la résilience et la sécurité de leurs systèmes tout en luttant contre les cyberattaques.

Enfin, pour la catégorie FOODTECH&AGRITECH, le prix a été décerné à
LE BOUCHER VERT. Il invente, développe et fabrique des produits alternatifs à la viande à base de légumineuses d’origines France et bio.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes félicite tous les participants pour leur travail et leur investissement.
Un accompagnement exceptionnel financé par la Région

Cet événement majeur, en partenariat avec Deloitte, Taj, Bpifrance, BFM Business, Les Echos et le Salon des Entrepreneurs, a pour objectif de booster les projets des meilleures start-ups régionales. Il s’adressait aux start-ups présentant un projet innovant axé sur l’une des thématiques de l’appel à projets.


 

 

Pierre HAERTELMEYER

Lien :http://traditionactu.tvlocale.fr/

  • 0
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant